Pourquoi River Light a choisi le fer (tôle d’acier)
Pourquoi le fer (tôle d’acier) est-il bon pour les poêles ?

iron_a

La nourriture doit être cuite à haute température à environ 170-180°C afin de faire ressortir son goût. Le fer est un matériau qui résiste mieux à la chaleur et qui est également adapté pour stocker et libérer de la chaleur.

En d'autres termes, non seulement il est capable de stocker des quantités abondantes de chaleur, mais il est également capable de libérer la bonne quantité de chaleur afin de faire ressortir le meilleur de la plupart des ingrédients. Ces propriétés permettent de cuire les aliments rapidement à haute température, sans perte de saveur. De nombreux plats chinois cuisinent des ingrédients en remuant énergiquement la nourriture dans un wok avec une louche en métal. Ceci n’est possible qu’avec un fer robuste. En plus de cela, la poêle est également facile à restaurer même si elle est brûlée.

Et le plus grand avantage du fer réside dans le fait que « plus vous utilisez la poêle, plus l'huile et le métal se mélangent pour une meilleure cuisson ». Contrairement au téflon, qui se dégrade après une période allant de plusieurs mois à plusieurs années au mieux, une bonne poêle en fer correctement entretenue peut être transmise de parent à enfant, à petit-enfant et au-delà, pendant des décennies. Ce ne sont pas des outils jetables destinés à être usés et remplacés. Ce sont des outils destinés à être soignés, qui peuvent être transformés en quelque chose d’encore mieux qu'ils ne l'étaient au moment de l’achat.

Poêles River Light
et notre position sur les substances radioactives

Premièrement, nous aimerions clarifier une chose :
River Light n'utilise pas et n'utilisera jamais de « tôles d'acier laminées à froid contenant des substances radioactives » (d'autant plus qu'il n'en existe aucune parmi les tôles japonaises) pour ses poêles.

Un accident mortel s'est produit à la centrale de Fukushima à la suite du grand tremblement de terre et un tsunami qui a frappé l'est du Japon le 11 mars 2011. Depuis, la peur des radiations et des substances radioactives a envahi tout le Japon. À la suite de cet accident, nous avons reçu des questions demandant si les tôles d'acier que nous utilisons dans nos poêles contiennent des substances radioactives. Même si nous avons répondu que non, certains clients ne sont toujours pas convaincus. C'est pourquoi nous aimerions saisir cette occasion pour exposer la raison pour laquelle nous sommes sûrs de la qualité de nos poêles.

Le PDG actuel de River Light est né à Hiroshima pendant la Seconde Guerre mondiale, à 250 mètres du Mémorial de la paix d'Hiroshima, et il a étudié les radiations et les substances radioactives plus que d’ordinaire. Non seulement tous nos employés continuent de recevoir des conférences de la part de notre PDG, mais chacun travaille aussi continuellement pour apprendre les rudiments du rayonnement et des substances radioactives. Depuis l'incident de Fukushima, nous demandons régulièrement des renseignements à nos fabricants de tôles d'acier.

Chez River Light, nous n'utilisons que des tôles d'acier laminées à froid SPCC fabriquées par Nippon Steel & Sumitomo Metal Corporation pour nos poêles. Lorsque les fabricants japonais fabriquent des tôles d'acier, ils utilisent du minerai de fer et du fer comme matières premières. Le minerai de fer est importé d'Australie, du Brésil et d'autres pays, cela ne pose donc aucun problème. Le problème est de savoir si le fer a été acheté au Japon ou non, et s’il pourrait contenir des substances radioactives à sa surface. En réponse, les fabricants japonais de tôles d'acier effectuent des essais sur tous leurs déchets, ce qui leur permet d’affirmer avec une certitude absolue si un morceau de fer donné contient ou non des substances radioactives. Naturellement, les débris radioactifs ne sont pas utilisés dans la fabrication des tôles d'acier. C'est la rigueur avec laquelle les fabricants japonais de tôles d'acier effectuent leur métier. Par conséquent, nous pouvons affirmer avec certitude que la tôle d'acier laminée à froid SPCC que nous utilisons pour fabriquer nos poêles n'est absolument pas radioactive.
(Nous avons également confirmé cette question avec les fabricants japonais de tôles d'acier ci-dessus et avons reçu une réponse claire et définitive, c'est pourquoi nous continuons à utiliser leur matériel dans nos produits).